11 Avril: Fin du site CARI-07C. Un point sur la science au large de Montserrat….

Nous terminons actuellement les forages sur le site CARI-07C et demain nous rejoindrons notre dernier site de forage CARI-12A. Nous n'irons finalement pas forer au large de la Dominique (Site CARI-05) car le transit nous ferait perdre trop de temps. Nous avons donc choisi un site plus stratégique pour terminer la mission: CARI-12A qui est situé entre notre site actuel et l'île de la Martinique, donc nous nous rapprochons de la côte!

En ce qui concerne les résultats au large de Montserrat...nous avons collecté 785  m de carotte au large de cette île et acquis de nombreuses données de logging. (Les données de logging sont des mesures géophysiques réalisées  directement dans le puit de forage : densité, porosité,  radioactivité, susceptibilité magnétique, vitesse et résistivité).

 

Le matériel récupéré dans les carottes nous permet de reconstruire  l’histoire complète des volcans de Montserrat sur plusieurs millions d’années. Ces âges sont estimés à partir de niveaux volcaniques caractéristiques que l’on connaît bien à terre et de microfossiles retrouvés dans les carottes.
Ces données nous permettent de dater certains événements d’instabilités qui se sont produits sur le volcan de Soufrière Hills.

Nous avons aussi retrouvé de nombreux dépôts de turbidites associées à des remobilisations de matériel en mer. Certains sont probablement liés à l’entrée en mer des avalanches de débris. Dans l’exemple de cette carotte forée au large de Montserrat, nous observons différentes couches avec parfois de fins niveaux très noirs : les dépôts volcaniques,  des zones plus claires : les dépôts sédimentaires riches en carbonates marins (‘calcaires’) et enfin des turbidites représentées par les zones grises épaisses  en fin de carotte et qui ressemblent à des sables plus ou moins grossiers.

 

Dans les parties de carottes correspondant a d’anciennes boues des fonds marins nous avons découvert de belles figures dites de ‘bioturbation’ c'est-à-dire plus simplement des trous faits dans la boue par des organismes marins, remplis ensuite de sédiments plus fins.