Enfin, au large!

Ca y est! L’helice principale est arretee!

Les propulseurs auxiliaires sont desormais a l’oeuvre pour maintenir precisement le bateau au dessus de la zone de forage. Des ordinateurs couples a des GPS et un systeme de triangulation reposant sur trois balises radio – ces dernieres reposent sur le fond – controlent la poussee de ces propulseurs : c’est le maintien de position dynamique.

 Les tubes de forage sont  assembles et diriges vers le fond grace au derrick. Chaque tube mesurant quelques 9.5 metres, je vous laisse a vos calculettes pour determiner le nombre necessaire pour atteindre la surface des sediments a environ 2600 m de profondeur!

Objectif de ce premier forage : mettre en place un CORK, un station de mesure multi-parametres qui restera en place.

Nous ne verrons donc pas d’echantillons de roches sous-marines cette fois-ci. Patience!